Le néerlandais, difficile à apprendre ?
Le néerlandais est-il difficile à apprendre ?

Le néerlandais est-il difficile à apprendre ?

C'est une question que l'on me pose souvent : “ Le néerlandais est-il difficile à apprendre ? ” Dans cet article, je te parle de 10 aspects qui rendent l'apprentissage du néerlandais facile ainsi que 10 choses qui rendent l’apprentissage difficile. Je commence par le plus dure pour finir sur une bonne note.

Les 10 difficultés que tu peux rencontrer en apprenant le néerlandais

1. Le néerlandais est difficile à prononcer

Tout d'abord, commençons par la chose avec laquelle tous les étudiants en néerlandais ont du mal : Le néerlandais est difficile à prononcer. Tous ces sons étranges, c'est une vraie gymnastique gutturale !

Les combinaisons de consonnes comme ch, sch, ng et nk ne sont pas familières dans la plupart des langues et comme tu peux combiner les noms en néerlandais, comme souvent dans les langues germaniques. On se retrouve avec des mots comme : Slechtschrijvend (“mal écrivant”) et angstschreeuw (cri de peur). Bref, très difficiles à prononcer.

Et il n'y a pas que les consonnes. Les voyelles rendent également la prononciation correcte des mots plus compliquées. Pour produire ces sons, ta bouche doit faire des mouvements qu'elle n'a jamais faits auparavant. C'est pourquoi il est vraiment difficile de maîtriser ces sons à un âge avancé.

Pour rendre les choses encore plus difficiles, les mots qui ont leur origine dans d'autres langues conservent parfois leur son original. C'est le cas de detail, laptop, dossier et computeren par exemple. 


2. L'ordre des mots est très confus

Ensuite, l'ordre des mots en néerlandais est connu pour être déroutant. Les phrases simples peuvent être faites avec sujet-verbe-objet, comme dans les autres langues. Mais un seul petit mot peut chambouler la structure de la phrase. C'est probablement quelque chose qui te torturera pendant ton apprentissage du néerlandais. Tu te diras peut-être ... eh bien, sautons cette partie de la grammaire. Malheureusement, tu ne peux pas !

L'ordre des mots est extrêmement important dans la langue néerlandaise ! Il détermine la fonction de chaque mot dans la phrase. À partir de l’ordre des mots dans une phrase, tu peux savoir si c’est une question ou une affirmation, si quelque chose est le sujet ou l'objet, si certaines informations sont importantes ou non, si elles font partie de la clause principale ou de la sous-clause. Toutes ces formes irrégulières et exceptions rendent l'apprentissage difficile.

3. La langue néerlandaise compte de nombreux verbes irréguliers.

Il existe 200 verbes irréguliers avec toutes sortes d'irrégularités différentes et il est presque impossible de trouver un système. Tu dis "kopen" (acheter) - ik kocht - ik heb gekocht, mais ensuite "lopen" (marcher) - ik liep - ik heb gelopen. Il n'y a pas de règles de grammaire pour ces verbes. Tu devrais simplement les apprendre par cœur et t’en souvenir.

Il y a de nombreuses exceptions à ces règles. Par exemple, pourquoi dites-on een mooi boek alors qu'il y a een mooie auto. Ou la conjugaison des verbes avec “jij”. (ik loop - jij loopt - hij loopt - wij lopen / loop ik ? - loop jij ? - loopt hij ? - lopen wij ?). De même, les formes plurielles peuvent prêter à confusion. (1 vat - 2 vaten - 1 kat - 2 katten). Pour quelle raison ? Il n'y a pas de raison, c'est comme ça. On retrouve ce même genre d'exceptions grammaticales en anglais.

4. De et het

Ce qui m'amène au numéro 4 de cette liste : se souvenir si un mot est un de ou un het et toutes les conséquences qui en découlent. Même les néerlandophones natifs ont parfois du mal à s'en souvenir lorsqu'ils parlent. Et comme les formes irrégulières et les exceptions, c'est quelque chose que tu dois entendre, lire et mémoriser. Pas d’autre choix !

5. Les Néerlandais veulent parler anglais avec toi

De nombreux Néerlandais, surtout à Amsterdam, passent à l'anglais dès qu'ils entendent que ta langue maternelle n’est pas le néerlandais. Les Néerlandais se considèrent comme internationaux et aiment montrer leurs compétences en anglais. Cependant, il est essentiel de parler et de pratiquer pour apprendre la langue néerlandaise ! Un conseil que je pourrai te donner est de simplement dire que tu ne parles pas anglais.

6. Un accent néerlandais différent dans chaque région

Het Drents, Brabants, Maastrichts, trois exemples d'accents différents. Le “frison” est même une langue officielle. Sur le territoire relativement restreint des Pays-Bas, il existe plus de 20 accents. Si un Amsterdallois se retrouve dans une conversation avec une personne parlant vraiment le frison (ou un Maastrichtien avec un Drent), ils peuvent avoir du mal à se comprendre.


7. Est-il difficile pour un anglophone d'apprendre le néerlandais ?

Souvent, des personnes parlant anglais me demandent si le néerlandais est difficile à apprendre. Le néerlandais fait partie du même arbre généalogique que l'anglais et il y a quelques similitudes, par exemple dans l'ordre des mots (SVO) et le vocabulaire (tomaat =tomato, huis = house, blauw = blue). Mais il y a encore beaucoup de différences et un large éventail de vocabulaire que tu dois apprendre. En fait, le “Woordenboek der Nederlandsche Taal” (dictionnaire de la langue néerlandaise) est le plus important au monde.

8. Le néerlandais écrit n'est pas le néerlandais parlé

Comme beaucoup de langues, le néerlandais n'est pas une langue phonétique. La façon dont on l’écrit ne correspond donc pas à la prononciation des mots. Tu connais peut-être le "schwa", le "e" final dans des mots en néerlandais, par exemple : de grote man, het leuke boek. Ce qui m'amène au numéro 9 de ma liste.

9. Les Néerlandais parlent de façon négligée

Tu as appris les règles de grammaire, étudié les mots les plus importants et maîtrisé les phrases clés, tu es suffisamment confiant pour entamer ta première conversation et puis tu entends..... “Hoe ist?”... Les Néerlandais avalent les sons et les petits mots quand ils parlent. Cela ne facilite pas vos premiers pas en néerlandais.

10. Les Néerlandais ajoutent des petits mots

Ik, zal, nou, toch, nog, maar, wel, eens, even, kijken. Tous ces petits mots n'ont pas de signification fixe, tu peux les chercher dans le dictionnaire, mais cela ne t’aidera pas. Mais ils ont chacun une fonction dans la phrase. Ces mots peuvent la rendre plus personnelle, ou ils peuvent renforcer ou affaiblir le message.




arrow_drop_up arrow_drop_down